« Un Ricard, sinon rien | Accueil | Dame de coeur »

22/04/2005

Commentaires

herve resse

Je pense à toi, repoussant d'une 1'52" le temps de la sortie dans le jardin, décalant d'autant le petit verre de blanc qui claque sous le palais vers 18h00, et la mise à feu des pommes de pin... C'est touchant et beau à la fois, la solidarité...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.